Yoga - Meditation - Ayurvedic

kaivalya Pada

Kaivalya Pada partie 4, la libération, l'unification

Sujet libérer toutes les pièces jointes; oubli de soi totale; libération, une fois pour toutes du monde de l'éphémère. 

1. Les Siddhis (__gVirt_NP_NNS_NNPS<__ pouvoirs occultes) proviennent de la naissance, des médicaments, des mantras, style de vie dure rigoureuse de l' abstinence et / ou Samadhi. 

2. La transformation d'une espèce à une autre est effectuée en mélangeant les tendances naturelles de puissances. 

3. cause accidentelle attise les tendances naturelles non-efficacité; ils ne nettoie , mais les obstacles, comme un fermier qui irrigue son champ. 

4. esprits créés (sont Artificiellement) tous , mais (le résultat de) le sentiment de « je-suis », le « I pensée ». 

5. Un (naturel) la capacité de penser est ce que beaucoup d' esprits (artificiels) ciblés et mis en mouvement dans leurs diverses activités. 

6. Ceci est l'esprit qui naît de la méditation, sans samskaras (impressions). 

7. Karmas ne sont ni blanc ni noir (ni bon ni mauvais) si ces yogis, là où d' autres sont concernées , elles sont de trois types. 

8. Par exemple, seules les tendances se manifestent de celle - ci, dont les conditions sont favorables. 

9. Même s'il y a une ségrégation par le rang ou la position, le lieu et le temps, il y a la relation de cause à effet , car le souvenir sont les impressions de toute forme. 

10. Et il n'y a pas de commencement de celui - ci, (car il y a) le désir de vivre éternellement. 

11. Là, ils sont liés ensemble comme une cause et l' effet, le substrat et objet de disparaître
 
ils (les conséquences, à savoir les vasanas) dans la disparition de leur cause (c. -à- Avidya). 

12. Passé et futur existent dans leur propre forme (réel). La différence de Dharmas, ou caractéristiques existent en raison de la différence dans les chemins. 

13. Qu'ils se manifestent ou non manifeste, ils sont par nature des Gunas. 

14. L'essence de l'objet se trouve à l'unicité de la transformation ( à savoir le Gunas). 

15. Étant donné que l'objet est le même, il est la différence entre les deux (l'objet et l'inspection de l'objet) en raison de la différence du chemin (des capacités de pensée). 

16. Il est également pas un objet dépend d'un esprit; quel serait - il, si on ne savait pas par cet esprit? 

17. Parce que l'esprit n'est pas colorée ou est colorée par l'objet, est connu ou non l'objet connu. 

18. Les modifications de l'esprit sont toujours connus de son Seigneur, à cause de l'immuabilité de Parusha. 

19. Il n'est pas se soulage, parce qu'il est visible. 

20. En outre, il est impossible qu'il est à la fois en même temps (et l'observateur observé). 

21. connaissance d'un esprit (probablement) par l'autre, nous devons aussi prendre la possibilité de connaître à travers les pouvoirs cognitifs et de la confusion des souvenirs. 

22. Par la connaissance de soi, on obtient la connaissance de sa propre nature, comme la conscience qui prend forme dans laquelle il n'est pas un endroit à l'autre. 

23. l' esprit de couleur et la couleur est par embrassaient le Connaisseur (c. -à- Purusha). 

24. Bien que varié par d' innombrables actes Vasanas (esprit) pour un autre (c. -à- Parusha) parce qu'il agit dans la communauté. 

25. La cessation (de son désir) de rester dans la conscience Atmique parce qu'il a vu la différence. 

26. Ensuite, l'esprit est enclin à faire une distinction et de procéder à Kaivalya. 

27. Dans l'intervalle d' autres Pratyayas par surgissent la force des samskaras. 

28. La suppression de ces (Pratyayas), ainsi que ceux du klesas, se déroule comme décrit précédemment . 

29. Dans le cas d'une personne qui est capable de maintenir un état continu de Vairagya même l'état le plus sublime de l' illumination, et pratiquer la discrimination de genre plus noble, suit Dharma Megha Samadhi. 

30. Vient ensuite la liberté de klesas et karmas. 

31. En raison de la disposition de tous les occultants et contamination des produits (impuretés) que celle qui peut être connu ( à savoir, par l'esprit) que celle qui peut être connu ( à savoir, par l'esprit) que légèrement par rapport à l'infini du à savoir (obtenu par l'illumination). 

32. Lorsque les trois Gunas ont servi leur but, est le processus de changement (dans le Gunas) à une finale. 

33. Kramah est le processus qui correspond à des moments qui sont saisies à la fin de la transformation dernier (du Gunas). 

34. Kaivalya est l'état (de la lumière) à la suite de la disparition du Gunas, en ce qu ' ils sont détachés de la cible de Parusha. Dans cet état Parusha donnent la préférence à (assis) dans sa vraie nature, ce qui est la conscience pure. Fin.